BIOGRAPHIE

En 1993, il remporte le Prix de la Fondation Les Musiques du Monde, à titre de pianiste-compositeur lors du  Gala des Prix d’Excellence de la Culture. L’année suivante, il fait la tournée pancanadienne des festivals de jazz avec son ensemble de 10 musiciens : le Gilles Bernard Repertory Orchestra. Il a enregistré sept albums à son nom dont Le Chapeau de ma Sœur mit en nomination au Prix Opus pour le meilleur album jazz de l'année 2001, son album Mot classé parmis les 10 meilleurs disques de l'année 1999 dans le cahier spécial Top Ten du journal Le Soleil de 1999 et son album Fréquence 119 classé parmi les 5 meilleurs album jazz de l’année 2018 sur le site sortiesJAZZnights.com par Christophe Rodriguez chroniqueur au Journal de Montréal. ART TV et TV5 diffusent un concert complet de son quartet enregistré au Domaine Forget en 2001. Il a joué au New Morning à Paris avec le groupe sénégalo québécois Dadjé, à Dakar avec l’Orchestre National du Sénégal et en Guadeloupe avec le groupe Kafé Ka LévéEn mars 1999, la musique de Gilles Bernard fait l’objet d'une reconnaissance particulière à travers la série d’évènements prévus pour souligner l’ouverture de la Maison du Québec à Barcelone. En effet, les Catalans sont invités à apprécier le talent du pianiste dans le cadre d’une activité Le Québec à Écouter, du 15 au 28 mars 1999, visant à faire connaitre la musique d’artistes québécois sélectionnés pour la qualité de leur  œuvre. En 2004, il travaille à la réalisation de son propre studio d'enregistrement le Studio de l'Ours à Québec. Depuis, il y a enregistré cinq albums à son nom et plusieurs autres productions indépendantes. 

 

Au cours de sa carrière il a collaboré avec plusieurs musiciens parmi les plus réputés dans l’univers du jazz québécois et il a accompagné des musiciens de jazz de renommé international comme John Zorn (1985) ou encore le célèbre violoniste gitan hongrois Elek Bacsik (1991). En 1996 il a passé quatre mois en Italie et plus particulièrement à Milan, où il s'est produit sur plusieurs scènes de jazz avec différents musiciens. En 2002 il donne un concert au Centre Culturel de St-Pierre et Miquelon. Entre l'année 2001 et 2004, il écrit de la musique pour un octet composé d'un quatuor à corde et  d'un quartet de jazz qui fut présenté quatre fois en deux années consécutives au Théâtre du Petit Champlain et enregistré à deux reprises par Radio Canada FM.  De 2007 à 2013 Gilles Bernard se produit trois fins de semaine sur quatre avec son trio dans le réputé bar de jazz Le Sainte-Angèle situé dans le Vieux-Québec. En 2010 il participe au Festival de Jazz de Lamentin en Martinique avec le sextet du saxophoniste Maurice Bouchard. En 2012 il fait partie du concert Les Grands Québécois du Jazz présenté au Capitole de Québec avec son quartet et comme accompagnateur de la chanteuse Ranee Lee. En 2014 Gilles Bernard présente son nouveau quartet en concert double avec le Ellis Marsalis Quartet au Festival international de jazz de Québec. En 2016 il présente son album 4 Rue Durocher en concert au Festival international de jazz de Montréal et à l'été 2018 il lance son nouvel album Fréquence 119 en concert au Théâtre Petit-Champlain dans le cadre du Festival d’été de Québec et au Dièse Onze à Montréal.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now